01. Défi marketing

Depuis son ouverture en 2011, le Collégial international Sainte-Anne a fait face à trois principaux enjeux : une faible notoriété de marque auprès de son public cible, un taux de participation peu élevé aux portes ouvertes et aux inscriptions. Faisant partie de la grande famille Sainte-Anne, qui bénéficie d’une prestigieuse notoriété au niveau des écoles privées depuis plus de 150 ans, le Collégial devait trouver une façon de se démarquer auprès de sa cible et de distinguer l’école secondaire du Cégep. VIBRANT a été mandaté afin de faire un audit sur la notoriété et le positionnement de la marque ainsi que d’assurer le développement et le déploiement d’un plan marketing incluant une nouvelle stratégie de marque, une stratégie d’acquisition et le déploiement d’une campagne de recrutement auprès du public cible.

02. Solution

Nous avons créé une web-série bilingue sur les compétences clés enseignées au Collégial international Sainte-Anne. Inspirée des intelligences multiples, désignées par les « 5C », la web-série, mettant en vedette les étudiants et les professeurs, nous a permis de présenter aux futurs étudiants une approche pédagogique unique sous les cinq grandes thématiques suivantes: L’intelligence créative (créativité), L’intelligence collaborative (collaboration), L’intelligence communicationnelle (communication), L’intelligence critique (pensée critique) et L’intelligence émotionnelle (compassion). Visionner les capsules sur le site web du Collégial international Sainte-Anne.

03. Résultats

La meilleure année d’inscriptions au Collégial en 2020. 5 capsules bihebdomadaires. Création de vidéos promotionnelles partagées sur Instagram et YouTube. Partage par des influenceurs sur les médias sociaux. Redirection vers les portes ouvertes du Collégial.

La créativité s’enseigne et s’apprend. C’est comme aller au gym, plus tu entraines ton cerveau, plus il sera créatif.

Saviez-vous qu’il existe 141 langues officielles, mais que l’on estime le nombre de langues vivantes à près de 7000 ?

Chaque jour, nous sommes bombardés d’information, mais avons-nous réellement un regard critique sur le contenu avec lequel nous interagissons ?